L’enseignement spécialisé

L’enseignement spécialisé permet de rencontrer les besoins éducatifs spécifiques des élèves en difficulté et vise à leur épanouissement personnel et leur intégration sociale et/ou professionnelle.
L’élève y évoluera comme dans l’enseignement ordinaire, à son rythme, grâce à un encadrement pédagogique permettant une individualisation de l’enseignement.
Du personnel paramédical, psychologique et social complète l’équipe éducative, cela afin de permettre à l’élève de poursuivre son cursus scolaire en fonction de ses besoins et de ses potentialités
Comme dans l’enseignement ordinaire, l’enseignement spécialisé intègre les objectifs des missions de l’enseignement
L’enseignement spécialisé est organisé en types, degrés de maturité (pour l’enseignement fondamental), formes et phases (pour l’enseignement secondaire), en fonction des besoins de l’élève.

Le type 1

Les enfants accueillis dans ce type d’enseignement présentent des difficultés d’apprentissage liées à une déficience intellectuelle légère.  Ils présentent une faiblesse dans la perception, l’attention, la mémoire, la capacité d’abstraction, l’imagination, l’esprit d’initiative.  Un retour vers le secondaire ordinaire reste possible.

Le type 2

Les enfants accueillis dans ce type d’enseignement présentent une déficience intellectuelle sévère.  L’impossibilité pour ces enfants de parvenir au stade de l’abstraction rend difficile l’apprentissage de la lecture et du calcul.  L’accent sera mis sur la communication, l’autonomie, des travaux manuels des apprentissages fonctionnels (lecture sociale) dans des classes adaptées.  L’orientation secondaire se fait le plus souvent vers le secondaire spécialisé.

Le type 3

Les enfants accueillis dans ce type d’enseignement ont une intelligence normale voir même supérieure à la normale.  Les apprentissages scolaires sont cependant freinés par les problèmes de comportement rencontrés par l’enfant : manque de limites, difficultés à accepter la règle et l’autorité, difficultés à gérer les frustrations.  Une aide psychologique est offerte à ces enfants afin de les stabiliser dans leurs émotions et sentiments et ainsi leur permettre de focaliser toute leur attention et leur énergie sur les apprentissages scolaires.  Une orientation vers le secondaire ordinaire professionnel voire même technique ou général est tout à fait possible si l’enfant est et reste capable de gérer son comportement.

Le type 8

Les enfants accueillis dans ce type d’enseignement présentent un retard scolaire dû à des problèmes instrumentaux (dyslexie, dyscalculie, dysorthographie, dysphasie…).  Un soutien logopédique adéquat ainsi qu’une méthodologie adaptée permettent à ces enfants l’apprentissage de la lecture, de l’orthographe, des mathématiques.

Un retour vers l’enseignement ordinaire en cours de scolarité primaire peut être envisagé.  L’orientation au terme de l’école primaire se fait vers le secondaire ordinaire professionnel ou technique.

La classe de langage

Elle accueille des enfants présentant des difficultés dans la communication verbale (dysphasie).  Un soutien logopédique et une méthodologie adaptée permettent à ces enfants des apprentissages tant en langue française qu’en mathématique.

Les classes TEACCH